Press enter to see results or esc to cancel.

Manager : managez les autres

Les relations que vous avez avec les membres de votre équipe et votre supérieur sont la clé du succès : clarifiez les attentes de votre supérieur par rapport à vous et votre équipe en identifiant les forces, faiblesses et ambitions. Allier cela à une attention particulière portée sur ce qui motive vos collaborateurs en prenant en compte leurs contributions personnelles fera de vous un bon manager.

 

Manager : clarifier les attentes envers votre équipeMANAGER3-2

La première étape de cette démarche doit vous amener à demander à votre supérieur les attentes qu’il a envers vous. Pour cela, définissez ensemble grossièrement vos objectifs principaux, discutez de possibles changements de personnel et détaillez les ressources que vous pensez nécessaires. Ensuite, il vous reste à organiser une réunion d’équipe dans laquelle vous citerez les objectifs, pour lesquels vous fixerez des étapes et assignerez des responsabilités, tout en échangeant sur les normes (les règles informelles sur le comportement de votre groupe) que vous souhaitez être mises en place au sein de votre groupe de travail. En ce sens, détaillez les performances passées, présentes et futures, donnez les objectifs à court terme et abordez la définition de ceux-ci à long terme. Le plus important pour cette étape réside dans l’instauration d’un dialogue.

 

Manager : recrutez les bonnes personnesMANAGER3-3

Un des aspects les plus excitants dans la création d’une équipe performante est sans-doute l’étape du recrutement des personnes avec lesquelles vous souhaitez porter votre projet. Vous devrez dans un premier temps créer une fiche de poste qui sera bien-entendu basée sur les besoins en compétences de votre équipe. Nous ne saurons que trop vous conseiller de vous intéresser aux compétences plus qu’à l’expérience, en privilégiant des circuits de recrutement « alternatifs » (candidature spontanée, réseaux sociaux, écoles moins réputées, …) aux réseaux de recrutement traditionnels. Cela aura l’avantage d’apporter de nouvelles idées, une nouvelle vision et de nouvelles compétences dans votre équipe. D’autre part, assurez-vous de proposer des possibilités d’évolution claires et atteignables de façon à stimuler la motivation de votre futur collaborateur.

 

Manager : communiquer, motiver, collaborerMANAGER3-4

Pour motiver votre équipe, vous aurez besoin de créer des rapports dans lesquels vous projetterez la confiance et la compétence de vos collaborateurs. Ceci requiert la mise en place de conversations qui ne soient pas strictement professionnelles : ouvrez-vous. Ainsi, laissez votre équipe vous connaître personnellement, et non pas seulement en tant que responsable. Parlez-leur de votre sport favori, donnez-leur des anecdotes sur votre vie familiale, par exemple. Votre équipe a simplement besoin d’être entendue et considérée : montrez-lui tout le respect qu’elle mérite, en toute simplicité. D’autre part, sachez qu’il existe 3 points majeurs qui vous permettent de soutenir l’engagement de vos employés, que sont : les relations, la culture, les opportunités. Sachez vous en servir au bon moment.

 

Manager : entre modèle et coachMANAGER3-5

Il est connu que les employés scrutent chacun de vos mouvements, tout comme ils étudient chacun des mots que vous emploierez. Utilisez vous le « je » plutôt que le « nous » ? Demandez vous si « quelque chose ne va pas » ou si « tout va bien » ? Laissez-vous votre équipe être au courant de vos erreurs ? Lorsque c’est le cas, la meilleure des choses à faire est de proposer une réunion pendant laquelle vous expliquerez clairement votre erreur, comment vous l’avez faite, comment vous allez y répondre. De cette façon, vos collaborateurs pourront s’inspirer de votre méthode : vous deviendrez un modèle. En tant que leader et modèle, vous devrez savoir être, dans certains cas, un véritable coach pour vos employés. Pour cela, il existe un modèle : le B.R.O.V. pour : Buts – réalités – options – volontés (G.R.O.W. en anglais). Vous allez alors pouvoir poser des questions relatives à ce modèle à vos employés : quels buts aimerais-tu atteindre ? Quelles réalités t’empêchent d’avancer ? Quelles options vois-tu pour avancer ? Quelles sont tes prochaines étapes ? Grâce à ce modèle, vous allez devenir un coach pour vos équipes qui verront en vous la personne à leur offrant le déclic qui leur permet d’avancer.

 

Manager : aider vos collègues à se développerMANAGER3-6

Le développement personnel de vos employés est un point essentiel pour la performance dans votre entreprise. Autrement dit, gagnez en productivité par le développement personnel. Par exemple, façonnez un questionnaire de découverte comprenant un ensemble de questions profondes qui vous aideront à mieux comprendre vos employés. Vous pouvez scinder ce questionnaire en trois parties : la première, centrée sur le travail, pourra par exemple comprendre des questions telles que : qu’est-ce que tu aimes dans ton travail ? Quels sont tes objectifs ? La seconde, plus personnelle, pourra comporter une question comme : Où te vois-tu dans cinq ans ? La troisième concernera la vision à long terme : Si tu étais le PDG, quelle politiques souhaiterais-tu mettre en place ? Autre possibilité : l’auto-évaluation. Elle permettra à vos employés de regarder en arrière pour aller de l’avant, en transformant leurs expériences en vision de carrière.

 

Manager : la confiance par l’écouteMANAGER3-7

Ecouter n’est pas entendre, il s’agit de comprendre. Ainsi, vous devrez analyser ce qui est dit, ce qui ne l’est pas, comment c’est dit, tout en étudiant le langage corporel. Vous devrez pour cela vivre le moment présent, et rester concentré du début à la fin de la conversation. D’autre part, traitez vos collaborateurs comme des individus, et non pas comme des rôles fonctionnels (ma directeur financier, mon assistant en communication, …) ou des machines. Faites en sorte qu’ils se sentent importants, tout simplement parce qu’ils le sont. La confiance est un point essentiel du bon fonctionnement de votre organisme. Rien de telles que des suspicions interpersonnelles pour ruiner le travail que vous aurez effectué en amont. N’oubliez pas que vous êtes un modèle, si vos collaborateurs sentent que vous les méprisez lors de vos conversations, que vous ne les écoutez pas, ils auront le sentiment d’être inintéressants, donc inutiles. Enfin, si nous devions ne vous donner qu’un seul conseil, ce serait celui-ci : soyez authentique. N’ayez pas peur d’être vous, tout en prenant en compte les besoins de reconnaissance de vos collaborateurs.


Venez suivre le CMA 1 le premier niveau du cycle de formation au management de GII. Vous y trouverez les réponses à vos questions et bien plus.


 

Comments

Comments are disabled for this post