Press enter to see results or esc to cancel.

Les 6 secrets de la finance personnelle

Bien gérer ses finances personnelles est une chose plus simple à dire qu’à faire. Généralement, la majorité d’entre nous pense directement à des placements dans l’immobilier, des contrats d’assurance vie, ou des investissements à hauts risques dans des startups. D’autres sont conscients qu’il faut changer leur hygiène de vie, mais au lieu d’agir tout de suite, repoussent cela à une échéance plus ou moins identifiable : « Je vais enfin pouvoir économiser quand j’aurai une promotion, un nouveau travail ! ». La vérité est tout autre, c’est dès aujourd’hui qu’il faut adopter une bonne hygiène financière en se basant sur des choses simples.

1. Finance personnelle : la réalité est là, il faut faire avec

finance personnelle

Enfant, qui n’a pas souhaité être pompier, médecin, avocat ou encore millionnaire ? La vie est généralement plus tumultueuse et nous amène à faire des choix, pas forcément là où on pensait qu’ils devaient être réalisés. Il faut accepter cela et faire de son mieux pour améliorer son quotidien avec un plan d’action en adéquation avec ses moyens.
Lorsqu’il s’agit de vos finances personnelles, vous devez dépasser vos peurs, vos envies matérielles et revenir à des questions essentielles. Effectivement, mettre 50-100 € de coté chaque mois ne va pas faire de vous un millionnaire mais va vous créer, aussi relative soit-elle, une sécurité financière. (100 € par mois * 12 mois * 15 ans =18 000 € « de créés »). L’essentiel est d’acquérir des habitudes constructives qui accompagneront votre enrichissement.

2. Finance personnelle : dépensez moins que ce que vous gagnez

Finance personnelle  Dépenser moins

La règle d’or est de dépenser moins que ce que vous gagnez. Cela peut sembler être une évidence, mais ce n’est pas gagné d’avance. Dépenser plus que ce que vous gagnez peut vous amener à être : endetté, stressé… Un cercle vicieux s’installe et risque d’avoir d’autres répercussions.

Changer votre mode de vie est peut-être une chose compliquée à faire. Quel est le coût selon vous de vous coucher sachant que vous devez de l’argent ? Celui de vous lever sachant que vous devez encore plus d’argent aujourd’hui qu’hier ? A l’inverse, à votre avis, quel sera l’impact sur vous de savoir que plus les mois passent plus vous vous enrichissez ?
Changer ses habitudes est compliqué, mais bien moins que de vivre avec le sentiment de devoir encore plus et ne pas avoir de solution.

Il est temps de dépenser moins que ce que vous gagnez.

3. Finance personnelle : gardez vos coûts fixes bas

Finance personnelle  Garder vos couts

La meilleure chose à faire pour garder une flexibilité financière et diminuer vos dépenses est de garder des frais fixes bas.
Prenons le cas de votre logement. Le logement représente souvent votre plus gros poste de dépense. Si vous habitez à Paris, votre loyer sera surement entre 1000 et 2800€ par mois. C’est une formidable source d’économie, comme à l’inverse, un véritable gouffre financier.

Que cela soit votre logement ou votre voiture, ce sont des postes de dépense que vous allez avoir tous les mois. Vos choix de style de vie ont un impact très important sur votre flexibilité financière. Si vous avez un loyer important, votre marge de manœuvre sera amoindrie.

Il est temps de faire un bilan et de réduire vos coûts fixes :

– Loyer (100 € à 400 € par mois, d’où 1200 € à 4800 € d’économies par an)
– Voiture (50 € à 350 € par mois, d’où 600 € à 4200 € d’économies par an)
– Internet
– Téléphone
– Abonnements
– …

Pour illustrer cet argument, imaginons le cas suivant :

Vous avez 30 ans, vous louez un 3 pièces de 55 m ² pour 1500 € par mois à Paris. Si vous décidez de déménager en faisant des concessions sur le lieu de résidence ou la surface de votre logement, vous pourriez réduire de 400 € votre loyer.

En une année, vous économisez 400 * 12 = 4 800 €
En 5 ans, vous économisez 400 * 12 * 5 = 24 000 €
En 10 ans, vous économisez 400 * 12 * 10 = 48 000 €
En 20 ans, vous économisez 400 * 12 * 20 = 96 000 €

4. Finance personnelle : budgétez

Finance personnelle  Budgéter

En général, nous n’aimons pas parler budget. Seulement, si nous ne le faisons pas, nous perdons toutes traces de ce que nous dépensons. Cela mène à vivre dans le flou. Si le flou rassure, il pousse à commettre des erreurs, ce qui finira forcément par une confrontation à la réalité. Votre objectif est de créer une habitude de surplus et de tenir le cap dans le temps.

Faire un budget, c’est simplement regarder ce que vous dépensez face à ce que vous gagnez. Comme la majorité des personnes, vous avez normalement plus de contrôle sur ce que vous dépensez que sur ce que vous gagnez.

Si vous voulez avoir un contrôle, vous devez déjà savoir ce que vous dépensez. Un budget repose sur deux bases fondamentales : première base, vous devez écrire les choses. Si vous ne savez pas ce que vous dépensez, comment allez-vous savoir quel plan d’action mettre en place ? Comment allez vous savoir si les choses évoluent si vous ne pouvez pas les suivre ?
Pour illustrer, c’est exactement la même chose pour votre poids. Si vous ne vous pesez pas à fréquence constante, comment allez vous savoir si vous prenez ou perdez du poids ? La question est sensiblement la même en ce qui concerne votre compte bancaire.
Une fois que vous savez ce que vous dépensez, il est temps de faire un plan. Il faut écrire l’objectif que vous souhaitez réaliser. Si vous ne l’écrivez pas, votre plan en restera à l’étape du souhait.
Vous devez être précis et avoir un plan d’action pour : réduire vos dettes, mettre de l’argent de coté pour les cas d’urgences, mettre de l’argent de coté pour des investissements, mettre de l’argent de coté pour votre retraite. Pour dépenser moins que ce que vous gagnez, vous devez impérativement garder une trace de ce que vous dépensez.

5. Finance personnelle : investissement

Capitol Hill Garage Sale at Capitol Hill - Seattle on 2012-06-09

Rien ne vous fera retourner en arrière plus vite qu’un mauvais investissement. Il est fort probable qu’on vous présente des investissements générant beaucoup de profits sans risques. Ces investissements sont quasiment inexistants et vous risquez de perdre votre argent très vite.

Vos économies ne seront plus là et vous allez repartir à zéro. Ne répondez pas aux alertes des personnes qui vous proposent de vous enrichir très vite.

La vérité est simple : il n’y a pas de raccourcis pour se créer un patrimoine.

Les quatre méthodes pour s’enrichir sont :
– Des compétences particulières (le meilleur basketteur, architecte, etc.)
– Des idées de business (créateur de facebook, microsoft, etc.)
– Chance (gagner au loto, avoir un héritage, etc.)
– Mettre de l’argent de coté tôt et le faire souvent

Attention aux investissements, mettre de l’argent de coté tôt et le faire souvent reste la méthode la plus adaptée.

6. Finance personnelle : mettez de l’argent de côté tôt et faites-le souvent

Finance personnelle  Mettre de

Il est temps de passer à l’action : mettre de l’argent de côté tôt et le faire souvent. Un fois un plan établi, vous allez ressentir une satisfaction personnelle à le faire. Après les efforts du début, vous allez commencer à ressentir une réelle satisfaction personnelle, constater que votre patrimoine augmente chaque mois.
Vous allez vite devenir accro aux économies.

 

Finance personnelle : Bonus

Collect bonus

– Mettez 10% de ce que vous gagnez sur un compte bloqué pour ne plus y toucher
– Créez vous un PERP qui vous permettra de défiscaliser jusqu’à 10% de votre salaire net tout en capitalisant pour votre retraite. Si vous avez besoin d’un bon courtier pour vous accompagner dans vos démarches n’hésitez pas à nous demander le notre (info@gii.fr)

Vous voulez aller plus loin? 

Formidable levier pour lever les freins conscients et inconscients sur la voie de la prospérité financière et… gérer l’après… Coaching personnalisé en groupe. (dates : 21-22 déc
11-12 janv.)

ICI -> Formation Moi, L’argent et la Prospérité

Comments

Leave a Comment