Press enter to see results or esc to cancel.

4 choses plus utiles à dire que « calme-toi ! » à un collaborateur stressé

Votre équipe travaille sur un projet passionnant et gagne en visibilité dans votre organisation. Et avec cette visibilité vient la pression. Un de vos collègues rencontre quelques problèmes sur sa partie du projet après quelques difficultés d’échange avec une autre équipe. Les frustrations montent. Votre collaborateur hausse le ton alors qu’il explique le dernier obstacle qu’il a dû confronter. Maintenant, vous craignez qu’il ne se défoule au mauvais endroit et au mauvais moment, réduisant à néant toute la légitimité que votre projet apporte à votre équipe.
Pour éviter toute situation regrettable, vous prenez votre collaborateur à part et lui demandez de «se calmer».
Un coup d’œil à son expression et vous vous rendez compte que demander à un collègue contrarié de se calmer n’a pas été une brillante idée ; en fait, vous venez peut-être de jeter de l’huile sur le feu.

Que je me calme? Ne me dites pas de me calmer!  Il hurle pratiquement…

Maintenant, non seulement sa journée est gâchée, mais votre collaborateur vous en veut. Malheureusement, si l’intention était bonne, la réalisation l’était beaucoup moins. Au lieu de le prendre comme une tentative bienveillante pour l’aider à surmonter cette mauvaise journée, votre collègue se sent incompris.
Si vous pouviez revenir en arrière, qu’auriez-vous dit ou fait à la place ? Nous vous présentons quatre idées qui fonctionnent beaucoup mieux que le condescendant “calme-toi.” Point essentiel : gardez le sourire !

 

1. Montrez à votre collaborateur que vous êtes à l’écoutecollaborateur5

Lorsque votre collègue se sent mal lors d’une mauvaise journée, ce qu’il recherche avant tout, c’est d’être entendu. Alors montrez-lui simplement que vous l’écoutez. Ces quelques phrases constituent une bonne approche :

  • Je suis là pour toi.
  • Allons faire une pause.
  • Allons nous promener et prendre un café, comme ça tu pourras me dire ce qui se passe.
  • J’ai déjà vécu la même situation donc ne te soucie pas de mon jugement.

2. Faites preuve d’empathie envers votre collaborateurcollaborateurs3

Faites savoir à votre collaborateur que vous partagez son mal-être. Être capable d’exprimer de l’empathie envers autrui est un savoir comportemental qui mérite absolument d’être cultivé. L’empathie vous permet d’une part de ressentir la situation rencontrée par votre interlocuteur et d’autre part, de lui montrer que vous souhaitez l’aider. Ainsi, vous pouvez utiliser cette phrase d’introduction :

C’est normal que tu sois bouleversé en ce moment, et je comprends tout à fait pourquoi. Voyons si nous pouvons résoudre cela ensemble.

3. Offrez votre aide à votre collaborateurcollaborateurs6

Dans certains cas, il n’y a peut-être rien que vous puissiez faire, mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas offrir votre aide. Lorsque vous donnez votre soutien sous la forme de réconfort et d’attention, vous êtes déjà en train d’aider. Ainsi, même s’il n’y a rien de concret que vous puissiez faire, vous pouvez demander :

Comment puis-je t’aider en ce moment ?

4. Faites respirer votre collaborateurcollaborateurs4

Il a été prouvé que les techniques de respiration aident à dissiper le stress et à rétablir le calme intérieur. Suggérer à votre collaborateur de le faire ensemble l’invite à partager son stress. Une fois votre collègue plus ou moins détendu,Le but étant de lui proposer de travailler avec lui pour surmonter le stress de la journée. Vous pouvez dire :

Prenons trois respirations profondes ensemble.

Lorsqu’une personne de votre entourage est stressée et anxieuse, cela vous rend mal à l’aise ou même énervé. Bien qu’il semble innocent de lui dire “calme-toi” pour apaiser votre propre inconfort, ce n’est pas très efficace pour votre collaborateur, et produit la plupart du temps l’inverse de l’effet escompté. Il faut que vous pouvez authentiquement faire comprendre à vos collaborateurs que vous partagez leur douleur, et leur donner toute votre attention en les écoutant. Ils ne pourront que tirer profit du lien humain que vous leur offrez dans une situation difficile.


Les formateurs de GII ont toutes les compétences pour aider les managers et les chefs d’entreprise à gérer les situations de stress. Voici quelques-unes des formations que nous pouvons vous proposer :


 

Comments

Comments are disabled for this post