Press enter to see results or esc to cancel.

Comment déstresser et gérer son stress : 9 stratégies

Vous est-il déjà arrivé de vous demander comment faire face au stress? Très certainement.

Vivre une vie remplie de stress et d’anxiété, ce n’est pas normal. Malheureusement, nous vivons dans une société du trop “pléthorique” : trop de vêtement, trop de loisirs, trop de travail, trop d’occasion de se distraire, trop d’amis souvent virtuels etc.

On ne peut pas profiter de tout, il est temps de passer à l’action !

Règle 1 : Rappelez-vous que votre état naturel est la joieStress4

Sans vouloir trop vous rappeler vos cours de catéchisme (ou autres), vous êtes un produit de joie et d’amour : il est naturel de connaitre ces sentiments. Vous finissez par croire que se sentir mal, anxieux ou même déprimé est naturel, faisant écho à votre environnement. Rappelez-vous une chose aussi souvent que possible :
Je suis paix et joie. Je dois tout mettre en œuvre pour garder ces sentiments prêts de moi en choisissant de rester dans mon état naturel. Donc, chaque fois que je suis anxieux, stressé, déprimé ou craintif, c’est que j’ai abandonné mon état naturel.”

 

Règle 2 : Vos pensées provoquent le stress, pas votre environnementStress5

Vos pensées activent des réactions de stress dans votre corps. Les pensées stressantes entrainent une résistance à la joie, au bonheur et à l’abondance que vous désirez créer dans votre vie. Ces pensées, nous les connaissons tous :

  • Je ne peux pas
  • Je suis trop débordé
  • Je m’inquiète
  • Je crains
  • Je suis indigne
  • Cela ne se produira jamais
  • . . .

Ces pensées sont comme un programme pour résister à être tranquille et sans stress, et elles vous empêchent de manifester vos désirs.

 

Règle 3 : Vous pouvez changer vos pensées stressantesStress2

En prenant consciemment la décision de vous distraire de l’inquiétude, vous aurez inauguré le processus de réduction de stress. Vous avez laissé derrière vous votre capacité à manifester vos désirs quand vous ne choisissez pas le moment pour éliminer une pensée stressante.

 

Règle 4 : Surveillez vos pensées stressantes en vérifiant votre état émotionnel au moment présentStress8

Posez-vous cette question clé : Est-ce que je me sens bien en ce moment ? Si la réponse est non, alors répétez ces cinq « mots magiques » : je veux me sentir bien, pour arriver à : je compte me sentir bien. Surveillez vos émotions, détectez à quel point vos pensées produisent du stress et de l’anxiété. Ce processus de suivi vous permettra de savoir à quel point vous êtes envahis par les pensées négatives.

 

Règle 5 : Faites le choix de sélectionner une pensée qui activera des sensations positivesStress7

Nous vous invitons à choisir une pensée fondée exclusivement sur la façon dont elle vous fait vous sentir, plutôt que sur le fait qu’elle soit populaire. Demandez-vous : Est-ce que cette nouvelle pensée me fait me sentir bien ? En fin de compte, vous arriverez à en choisir une que vous jugerez bonne pour vous, ne serait-ce que temporairement. Votre choix pourrait être porté sur un beau coucher de soleil, l’expression sur le visage de la personne que vous aimez, ou une expérience inoubliable. L’important étant que cela résonne comme une bonne sensation en vous, émotionnellement et physiquement. Au moment où vous vous sentez anxieux ou stressé, déclenchez cette pensée qui vous rend heureux. Retenez-la. Pensez-y et sentez-la dans votre corps si vous le pouvez.

 

Règle 6 : Essayez d’observer les bébés, et tentez d’imiter leur joieStress2

Vous n’êtes pas venu dans ce monde pour souffrir, pour être angoissé, craintif, stressé, ou déprimé. Il suffit de regarder les petits bébés. Ils n’ont rien fait pour être si heureux. leur seul objectif est de se développer, de grandir et d’explorer ce monde étonnant. Ils aiment tout le monde, ils sont complètement distraits par une bouteille en plastique ou des visages loufoques, et ils sont dans un état d’amour constant. Comment peuvent-ils être si joyeux et si facilement satisfaits ? Parce qu’ils sont toujours en harmonie avec le moment présent, ils n’ont pas de résistance à être joyeux. Soyez comme ce bébé que vous étiez auparavant. Nous n’avons pas besoin de raison particulière pour être heureux : votre désir de le vouloir doit être est suffisant.

 

Règle 7 : Gardez “La règle numéro 6” à l’espritStress6

Lorsque vous avez le choix entre avoir raison ou être gentil, choisissez d’être gentil et écartez-vous du chemin de l’exigence de l’ego. C’est la bonté qui vous porte, et en la pratiquant, vous éliminez la possibilité de stress dans le moment présent. Lorsque vous vous sentez impatient avec une personne, dites-vous simplement : “Règle numéro 6.

 

Règle 8 : Pratiquez le silence et la méditationStress0

Rien ne soulage le stress, la dépression, l’anxiété et toutes les formes d’émotions à faible énergie aussi bien que le silence et la méditation. Prenez idéalement 30 min de votre temps journalier pour une méditation silencieuse qui fera partie intégrante de votre processus de réduction du stress.

 

Règle 9 : Restez dans un état de gratitude et d’admirationStress3

Comblez de reconnaissance tout ce que vous avez, tout ce que vous êtes et tout ce que vous voyez. La reconnaissance est le moyen le plus sûr d’arrêter le dialogue intérieur incessant qui vous mène loin de la joie et du bonheur. Vous ne pouvez pas vous sentir stressés et reconnaissants en même temps.


 

Certaines formations de GII sont axées sur le développement personnel, elles vous permettrons d’avoir une vision positive et en vous aidant à trouver les ressources nécessaires en vous :

  1. Clarifier et réaliser sa motivation essentielle
  2. S’affranchir de ses croyances limitantes
  3. Vers un bien-être durable
  4. Développer ses compétences relationnelles
  5. . . .

 

Comments

Comments are disabled for this post