Press enter to see results or esc to cancel.

9 raisons pour lesquelles les employés démissionnent

Nous entendons de nombreux managers et dirigeants se plaindre des démissions de leurs meilleurs employés, et il y a de quoi : il n’y a pas grand chose qui soit plus coûteux pour une entreprise que de devoir se séparer de ses meilleurs éléments. Les managers ont tendance à mettre en avant les problèmes de turn-over dès que leur chiffre d’affaires diminue. Or, dans la plupart des cas, ces managers ont une vision erronée : les employés ne quittent pas leur job, ils quittent leur employeur. Et ça fait toute la différence. Pourtant, ceci pourrait être le plus souvent évité. En effet, ce sont de nouvelles perspectives et certains efforts supplémentaires envers les employés font souvent défaut au manager. Avant d’aborder ce sujet, nous avons listé les neuf raisons pour lesquelles  les directeurs poussent leurs employés au départ.

 

1. Les managers poussent leurs employés au burn-outemployés2

Rien ne fatigue plus les employés que de se sentir exploités. Qui n’entend jamais dans ses connaissances une personne dire « le boulot ? Ca va, mais il ne faut pas que mon boss tire trop sur la corde ! ». Pourtant, il n’y a rien de plus tentant pour un manager que de faire travailler un employé dont il sait qu’il fera du bon travail, quitte à travailler trop. Il n’y a cependant rien de plus contre-productif que de faire trop travailler ses bons employés, qui se sentent punis pour leurs bonnes performances. Une étude de Stanford montre que la productivité horaire diminue fortement lorsque la semaine de travail dépasse les 50 heures. Pire : la productivité diminue tellement au-delà de 55 heures de travail par semaine que les entreprises perdent de l’argent à faire travailler leurs employés autant, un comble…
Si vous avez l’obligation d’augmenter la quantité de travail de vos meilleurs employés, vous devriez augmenter leur statut en conséquence. En effet, si les employés prennent une plus grande charge de travail, ils seront d’autant plus étouffés par le reporting qui finira par les lasser : il est temps de leur confier un poste avec plus de responsabilités, et bien-entendu plus d’argent à la clé.

 

2. Les managers n’ont pas de reconnaissance envers leurs employésemployés3

Il est malheureux de sous-estimer la puissance d’une tape amicale sur l’épaule ou dans le dos, en particulier envers les employés les plus importants : ceux qui sont motivés intrinsèquement. Tout le monde aime être valorisé, mais d’avantage ceux qui travaillent dur et qui donnent tout. Il est nécessaire pour tout manager de communiquer avec ses employés da façon à savoir ce qui les fait se sentir bien (augmentation de rémunération ? reconnaissance personnelle ?, …).

 

3. Les managers bafouent le travail de leurs employésemployés4

Plus de la moitié des personnes qui démissionnent le font en raison de leurs relations avec leur employeur. Les managers qui gèrent leur entreprise de façon intelligente savent gérer l’équilibre entre la sphère professionnelle et le côté humain qui doit y être lié. Ces managers célèbrent les succès de leurs employés, sympathisent avec ceux qui vivent une situation (personnelle ou professionnelle) difficile, mais savent aussi remettre en question le travail de leurs collaborateurs quand cela s’avère nécessaire. Les dirigeants qui ne parviennent pas à avoir de véritables relations avec leurs employés connaîtront toujours un taux de roulement de leur salariat élevé. Les managers doivent pouvoir se mettre à la place de leurs employés : est-il possible de travailler plus de 8 heures par jour pour une personne qui ne se soucie que de votre productivité ?

 

4. Les managers n’honorent pas leurs promessesemployés5

Faire des promesses place les managers sur la ligne fine qui se situe entre ce qui rend les employés heureux et ce qui les pousse à prendre la porte. En effet, lorsqu’un manager honore ses promesses, il progresse aux yeux de ses employés parce qu’il prouve qu’il peut être digne de confiance, ce qui représente sans-doute la qualité la plus importante pour un manager.
En revanche, quand le manager ignore son engagement, il apparaît comme insensible et irrespectueux. Et puis, après tout, si le directeur lui-même ne tient pas ses engagements, pourquoi les employés le feraient ?

 

5. Les managers engagent et accordent des promotions aux mauvaises personnesemployés6

Les personnes qui travaillent dur veulent travailler avec des professionnels semblables. Or, lorsque les managers ne font pas le travail nécessaire pour recruter les bonnes personnes, il est démotivant pour les bons employés d’être dans l’obligation de travailler avec ces « mauvaises recrues ».
Pire, certains managers accordent des promotions aux mauvaises personnes, il n’y a rien de plus insultant pour une personne qui travaille dur pour obtenir une promotion que de voir un autre employé l’être à sa place. Dans ce cas, il n’est pas étonnant que les meilleurs employés s’en aillent…

 

6. Les managers ne laissent pas les employés poursuivre leurs passionsemployés7

Les employés talentueux sont le plus souvent passionnés par leur métier. Leur offrir la possibilité de poursuivre leurs passions améliore leur productivité et leur satisfaction au travail. Seulement, de nombreux managers veulent que leurs employés travaillent dans un certain cadre, qu’il n’est pas bon de vouloir dépasser. En effet, les managers craignent une diminution de la productivité en laissant les gens élargir leur champ en lien avec leurs passions. Cette crainte est absolument sans fondements : comment croyez-vous que gmail a été créé ?

 

7. Les managers ne parviennent pas à développer les compétences de leurs collaborateursemployés8

Lorsque l’on interroge les managers sur leur manque d’attention aux employés, ils essaient de se justifier en utilisant des termes tels que « j’ai confiance en eux » ou « je mets en avant l’autonomie ». Ceci n’a pas de sens : les bons gestionnaires gèrent leurs employés, peu importe leurs talents. Ils sont attentifs et constamment à l’écoute de leurs collaborateurs, en utilisant la rétroaction.
Si vous avez la chance de recruter un employé talentueux, il n’appartient qu’à vous de continuer à trouver des domaines pour lesquels il peut améliorer et élargir ses compétences. Si vous ne mettez pas ce genre de process en place, vos employés les plus talentueux se lasseront vite.

 

8. Les managers ne parviennent pas à cultiver la créativité de leurs employésemployés9

Les employés talentueux cherchent à s’améliorer et à s’ouvrir en permanence. Si leur manager les empêche de cultiver leur créativité tout simplement parce qu’ils ne sont pas à l’aise avec le changement, les employés voient alors leur fonction comme une cage de laquelle ils ne peuvent s’échapper qu’en démissionnant.

 

9. Les managers n’arrivent pas à challenger l’intelligence de leurs collaborateursemployés10

Les bons managers challengent leurs employés en leur donnant des tâches qui semblent impossible à effectuer au préalable. Au lieu de fixer des objectifs banaux, ils fixent des objectifs « nobles » qui poussent les salariés hors de leur zone de confort. Ensuite, ils font tout leur possible pour les aider à réussir. Quand les gens talentueux et intelligents se retrouvent avec des tâches trop simples ou répétitives, ils cherchent d’autres emplois qui leur permettront de stimuler leur intellect.

Pour résumer, si vous voulez que vos meilleurs éléments restent, vous devez réfléchir à la façon dont vous les traitez. Vous devez leur donner envie de travailler pour vous, en découvrant et en valorisant les raisons pour lesquelles ils se lèvent tous les matins pour vous rejoindre et progresser ensemble.


N’hésitez pas à venir découvrir nos formations en management, elles vous aideront à construire des relations professionnelles stables, humaines et donc productives !

N’hésitez pas non plus à relire nos articles dédiés au management :


Connaissez-vous d’autres raisons pour lesquelles des employés quittent leur poste ?

Donnez-les nous en commentaires !

 

 

Comments

Comments are disabled for this post