Press enter to see results or esc to cancel.

5 choses qu’un fondateur d’entreprise doit savoir

Créer une entreprise est très risqué. Même si les taux d’échecs diminuent d’années en années, une nouvelle entreprise est plus susceptible de faire faillite que de prospérer. Si vous êtes par exemple fondateur d’une entreprise de services financiers, vos chances de succès sont en baisse de 42% depuis les années 1990. La cause principale des défaillances a rarement un rapport avec le projet de départ. La plupart du temps, c’est parce que la direction fait preuve d’incompétence : création d’entreprise uniquement dans le but de gagner de l’argent, dépenses excessives ou absence d’objectifs, etc… Les motifs sont variés. Alors, comment être sûr de lancer son entreprise au mieux ?

Voici cinq choses essentielles qu’un fondateur d’entreprise doit savoir :

 

1. Fondateur : mieux vaut être seul que d’embaucher la mauvaise équipe

Fondateur d'entreprise 1Lorsque vous lancez une entreprise, vous devez avoir une équipe solide autour de vous. Le problème est que les fondateurs ont souvent besoin d’une équipe pour (se) prouver qu’ils ont un projet viable, si bien qu’ils se précipitent dans leur recrutement. Il y a pourtant de fortes chances qu’il soit mieux de travailler seul jusqu’à ce que vous trouviez la ou les bonnes personnes.

 

2. Fondateur : ne pas se retarder sur un produit trop longtemps

Fondateur d'entreprise 5Eric Ries, l’auteur du best-seller « Lean Startup », a une théorie de base : les entreprises doivent tester et re-tester leurs idées ou produits avant qu’ils ne soient entièrement prêts. La sagesse conventionnelle suggère pourtant que vous cherchiez à améliorer votre produit avant de le lancer. Or, pour Ries, vous perdez un temps précieux sur un produit qui pourrait ne pas répondre aux besoins du marché. Votre meilleur pari est en fait de tester le produit sur les clients d’abord pour obtenir un feedback qui va vous permettre de perfectionner votre produit. Bien que sa méthode ne garantisse pas le succès, elle va en revanche garantir moins d’échecs.

 

3. Fondateur : faire la différence entre trop de dépenses et pas assez

A moins que vous soyez une entreprise du CAC 40, oubliez les bureaux bien décorés. Cependant, avoir un grand logo attrayant ou un site web bien organisé est un must. Les fondateurs d’entreprise doivent savoir quand dépenser et quand réduire les coûts. Vous voulez peut être que vos employés sentent qu’ils travaillent pour une entreprise « cool » ? Vous pouvez faire passer l’esprit « cool » de votre entreprise par d’autres moyens que la décoration de vos bureaux. Il ne s’agit pas d’une dépense essentielle lors de la création d’une entreprise. Mais elle le devient, au fur et à mesure que l’entreprise grandit.

 

 4. Fondateur : opter pour un petit comité de direction

Fondateur d'entreprise 6Ceci s’applique surtout aux fondateurs d’entreprise qui ont réussi à lever des fonds. Aucune startup n’a besoin de commencer avec de nombreux dirigeants. La bonne idée serait de collaborer avec une personne de son entourage. De cette façon, personne ne peut réclamer de récompense ou de dédommagement de la part des membres du conseil d’administration. Le fondateur doit toujours être un membre du conseil, mais pas les co-fondateurs. Cela conduirait à des situations très difficiles et embarrassantes à l’avenir.

 

5. Fondateur : établir votre culture d’entreprise à l’avance :

Fondateur d'entreprise 3La culture d’entreprise ne se prépare à la légère : il s’agit d’une chose que vous devez impérativement faire, et bien faire. La culture représente l’identité de l’entreprise. La culture d’entreprise peut être définie comme l’ensemble des éléments particuliers qui expliquent les bases du fonctionnement d’une organisation. Elle est un ensemble de valeurs, de mythes, de rites, de tabous et de signes partagés par l’ensemble des personnes impliquées dans l’entreprise. Une culture d’entreprise est indispensable à la réussite et au bien-être de vos collaborateurs. Elle est essentielle pour le recrutement de talents et constitue également la base par laquelle les fondateurs interagissent.

 


Expert en Ressources Humaines, notre organisme de formation GII intervient depuis plus de 35 ans dans le développement et le maintien des compétences comportementales et organisationnelles transverses. Nous nous distinguons par nos processus d’intervention centrés sur l’être humain comme élément principal de la vitalité, du dynamisme et de la réussite collective de l’entreprise.

Suite à la demande de nos clients, nous avons créé une équipe qui s’inscrit dans notre nouveau pôle innovation, dans lequel vous trouverez des formations appropriées à la création d’entreprise :


 

 

 

Comments

Comments are disabled for this post